Tout d'abord, vous devez ajouter une nouvelle source de synchronisation. Globalement, il existe trois types de sources de synchronisation possibles : Serveur LDAP, fichier CSV et script personnalisé, mais dans cette rubrique, nous ne parlerons que des deux premiers types. La synchronisation à partir d'un script personnalisé n'est utilisée que dans des cas très spécifiques ; pour des informations sur cette option, veuillez contacter votre Support MyQ.

Dès que vous ajoutez la source de synchronisation, MyQ ouvre son panneau de propriétés où vous pouvez la configurer. Bien qu'elles diffèrent par leurs sources, toutes les synchronisations ont une chose en commun ; leur but est de synchroniser de manière adéquate les données des utilisateurs dans la source avec les données des utilisateurs dans MyQ.

Une partie importante de la configuration de la synchronisation est l'appariement des attributs de l'utilisateur dans la source de synchronisation avec leurs homologues dans MyQ. Ceci peut être fait en paramétrant les propriétés correspondantes dans la section Propriétés de la section Utilisateurs de l'onglet Paramètres de synchronisation LDAP ou en définissant les champs correspondants dans le fichier CSV.

En dehors de cela, vous pouvez sélectionner des options supplémentaires, telles que l'ajout de nouveaux utilisateurs, la désactivation des utilisateurs qui ne sont pas dans la source de synchronisation, ou la conversion des noms d'utilisateurs en minuscules. Ces options peuvent être sélectionnées dans le menu Options de la section Utilisateurs dans le sous-onglet des paramètres de synchronisation LDAP ou dans le panneau des propriétés de la synchronisation CSV.

Vous pouvez également importer des groupes d'utilisateurs ou même des arborescences entières de groupes. Pour ce faire, il suffit de définir les groupes dans le champ Groupes sous l'onglet des paramètres de synchronisation LDAP ou en définissant les groupes dans le fichier de synchronisation CSV.